Cascades

Une législation à l'étude pour protéger la vie privée

Facebook refuse de vendre Instagram et Whatsapp Son patron Mark Zuckerberg a rencontré des parlementaires américains jeudi. Washington Etats-Unisjeudi. Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a assuré jeudi qu'il ne vendrait pas Instagram et Whatsapp, propriétés du plus grand réseau social. Facebook est l'objet d'une enquête parlementaire américaine pour déterminer s'il a constitué un groupe annihilant toute concurrence. Parallèlement, le réseau perd de son influence auprès des jeunes, tandis qu'Instagram, qui repose essentiellement sur le partage de photos et de vidéos, et la messagerie instantanée Whatsapp connaissent un succès croissant auprès de la jeune génération. Se séparer d'Instagram et de Whatsapp constituerait un danger pour l'avenir de Facebook. Mark Zuckerberg était à Washington jeudi. Dans la capitale américaine, il a rencontré le président Donald Trump, mais aussi des élus. Le parlementaires américains réfléchissent à une législation protégeant mieux la vie privée face aux géants de l'internet, pour qui les données personnelles sont souvent la principale source de revenus.

Son patron Mark Zuckerberg a rencontré des parlementaires américains jeudi.

Retrouvez ce contenu plus tard en appuyant sur ce bouton J'ai compris Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre profil! Examiner mes favoris Ce contenu a bon été retiré de vos favoris. Examiner mes favoris Facebook est supposé joindre ses utilisateurs. La promesse? Des retracer sérieuses.

Arnacoeurs, les escrocs de l'amour en ligne - Temps Présent

Laisser un commentaire

Adresse strictement confidentielle

316 317 318 319 320
Back to top